Inscription
  à la newsletter


Septembre  |  Octobre  |  Novembre  |  Décembre  |  Janvier  |  Février  |  Mars  |  Avril  |  Mai  |  Juin

© MAxim Shumilin
Dakhabrakha


Printemps des Bretelles  
Printemps des Bretelles  

  > Mercredi 20 mars 2019 à 20h30 | Grande Salle Achetez vos places en ligne


Au carrefour du folklore ukrainien et du théâtre, Dakhabrakha métamorphose la scène en « chaos ethnique » avec un univers musical insolite. Le son et l’âme : voici le credo des Dakhabrakha ! Si la folk de leur pays les a d’abord nourris, les Ukrainiens y ont depuis mêlé des influences diverses et des rythmes du monde entier. Costumes traditionnels, polyphonies ancestrales et instrumentation minimaliste qui emprunte aux transes africaines et orientales, l’ensemble est joyeusement foutraque et terriblement authentique ! Le choc, tant visuel que sonore, est total. Ensemble, ils modernisent un héritage musical colossal, touchant et teinté d'airs slaves à coup de percussions, d'accordéons et de mélodies vagabondes. Entre tradition et modernité, les musiciens de Dakhabrakha allient folklore ukrainien et influences africaines, hongroises ou bulgares pour élaborer un nouveau type de musique du monde qu'ils qualifient '' d'ethnochaos ". En mêlant cet héritage à des instrumentations et des rythmiques venues d'ailleurs, ils produisent une musique tribale et entêtante qui va jusqu'à la transe.

Ces dernières années, le groupe s’est produit dans de nombreux festivals internationaux, ajoutant à leur performance psyché et festive une pointe de rébellion politique. Une Ukraine qui s'émancipe de la Russie. Une Ukraine qui résiste. Et une Ukraine féminine loin des clichés, avec des femmes qui prennent leur place et font entendre un chœur polyphonique. En ukrainien ancien Dakha et Brakha sont deux verbes: donner et prendre.

“Un bel envoûtement, l’hallu totale, un vrai choc durable, la sensation d’avoir trouvé une musique tradi-moderne, à la fois ancestrale (les instruments, les polyphonies traditionnelles) et neuve (les rythmes de transe, l’influence du hip-hop).“ Les Inrocks
MAxim Shumilin



EN SAVOIR PLUS


Visiter leur site internet   Visiter leur page Facebook  


Tarifs (en €)
Plein : 20
Réduit : 17
Abonné : 13
Jeunes : 6


Durée : 1h30

Placement libre

Chant, accordéon et percussions : Marko Halanevych
Chant, percussions et clavier : Iryna Kovalenko
Violoncelle et chant : Nina Garenetska
Chant et percussions : Olena Tsybulska

Crédits photos : MAxim Shumilin

> Retour à la liste <

Mentions légales