Inscription
  à la newsletter


Septembre  |  Octobre  |  Novembre  |  Décembre  |  Janvier  |  Février  |  Mars  |  Avril  |  Mai  |  Juin

© Damien Gard
Taraf de Haïdouks


Printemps des Bretelles  
concert assis/debout
 
Musique  

  > Samedi 25 mars 2017 à 20h30 | Grande Salle


Ils sont connus dans leur Roumanie natale sous le nom de Taraful Haiducilor, qui veut dire à peu près bande de brigands. La formation initiale de 1990 comptait une douzaine de musiciens, mais à l’occasion l'effectif a pu augmenter jusqu'à une trentaine. Le Taraf de Haïdouks s’est imposé comme le groupe emblématique qui symbolise la merveilleuse vitalité de la culture tsigane des Balkans. Leur musique tour à tour endiablée, grave ou mélancolique utilise les mêmes instruments que leurs parents et grands-parents : violon, accordéon, contrebasse, cymbalum, flûte de Pan, percussions et quelques instruments à vent.

Le Taraf a multiplié les collaborations : concerts avec le Kronos Quartet au Royal Festival Hall de Londres, participation aux défilés de Yohji Yamamoto, présence dans les bandes-son de films tels que Terminus Paradis, Train de vie ou Les Frères Grimm, et apparition remarquée à l’écran dans The Man Who Cried, de Sally Potter dont ils signent également une partie de la musique. Les membres du groupe semblent traverser toute cette agitation en conservant leur sens de l’humour et leur philosophie de la vie… Ils résident toujours dans leur modeste village de Clejani, au coeur de la campagne valaque.

Première partie : Lubenica
Lubenica célèbre l'âme des Balkans, ces territoires envoûtants où la musique fait oublier les malheurs et célèbre les beautés de l'existence. En reprenant ces airs nomades de Roumanie, de Grèce, d'Albanie... Ils y mêlent leurs influences et leur sensibilité pour donner vie à des sonorités uniques. Ainsi ces airs débordants d'énergie et de soif de vivre nous surprennent, chatouillent la curiosité de l'oreille, font vibrer les corps tout entier et laisse comme un murmure dans notre inconscient...

Erratum : une erreur de tarif s'est glissée dans la plaquette de saison, il fallait lire le tarif D et non le tarif B.
Damien Gard



EN SAVOIR PLUS


Visiter leur page Facebook  




Placement libre



Crédits photos : Damien Gard

> Retour à la liste <

Mentions légales